JULIA

FROSCHHAMMER

PIANIST & PAINTER

            

HOME   NEWS   BIO   ENSEMBLES   PHOTOS   MUSIC   DISCOGRAPHY   TEACHING   PRESS   LINKS   JUARTGALLERY  CONTACT

DUO FROSCHHAMMER    DUO HARPIAN    DUO LYRIQUE    DUO 88 TOUCHES    TRIO LÉMAN     QUATUOR PIANOFOLIE

 

QUATUOR PIANOFOLIE

    

 

lien d'écoute audio: Christopher Norton: Free n'easy

(Marcia Dipold - Julia Froschhammer - Giada Stornetta - Biljana Atanasovska)

 

    QUATUOR PIANOFOLIE - huit mains sur un piano

Teaser : https://www.youtube.com/watch?v=4T44pmGvfM8

 

 

 

 

 

 

QUATUOR PIANOFOLIE

 

Le quatuor Pianofolie, composé de quatre pianistes d’origines et personnalités différentes ,

Julia Froschhammer - excentrique et explosive- Allemagne,

Marcia Dipold - sportive et dynamique - Brésil,

Giada Stornetta - riche en couleurs et douce - Suisse italienne

Ivana Vukosavljev Moix - creative et fougueux - Serbie

 

Le quatuor Pianofolie a été crée en décembre 2015 lors d'un concert dans le cadre du centenaire de l’Institut de Ribaupierre à Lausanne. Le succès obtenu à l’exécution du célèbre Galop-Marche de Lavignac a été fulgurant ! Les quatre pianistes se sont donc lancées avec un enthousiasme débordant dans le projet de monter un programme entièrement composé de musique pour huit mains sur un seul piano. Après avoir déniché plusieurs pièces originales pour cette formation insolite, elles ont enrichi leur répertoire de nouvelles compositions et arrangements grâce à la précieuse collaboration du compositeur Fritz Froschhammer (le père de Julia, à qui il ne refuserait rien), ainsi que du compositeur suisse Jean Froidevaux.

Le programme, enrichi de moments théâtraux, comiques et surprenants a été présenté dans le cadre de nombreux concerts et festivals, entre autres : 20ème édition de la Schubertiade d’Espace 2 (Yverdon), Musique et Vie (Genève), Fêtes de la musique (Nyon et Genève), Espace culturel du Soleil (Saignelégier), Institut de Ribaupierre (Concerts Saison 2017), Rencontres Culturelles de la Vallée de Joux 2019, Concerts de Savigny 2019.

 

Programmes

 

Le Clavier bien occupée

 

 

 

                

 

 

 

 

Fritz Froschhammer: Fantasie "Le rêve du charretier aux Chevaux phenoménales" d' après William Byrd

Giuseppe Verdi/arr. Albert Landry : Hymne, marche et danse

Jean-Marc Bouillet: Divertissement pour piano 8 mains

Wolfgang A. Mozart/arr. Fritz Froschhammer: Ouverture - Le nozze di Figaro

Cécile Chaminade: Les noces d’argent, op. 13

Albert de Chaudron : Souvenir of hot springs

Edmond Missa : Matinée de printemps

                 Valse Lorraine

                              La fête de vendanges

Gabriel van Calt : Bolero-Fanfare

Johann Strauss/arr. M. Hofbauer: Radetzky Marsch

Jean-Louis Petit : Charme ciel

Albert Lavignac: Galop-Marche

Ernesto Nazareth/M. Dipold : Odeon

Mike Cornick: Anyone for tennis - Baroque to the Blues - Bénodet Breeze

Edwin Hawkins Singers/G. Schäl: Oh happy day

Christopher Norton: Free n’ easy

Aram Khatchaturian/arr. Fr. Froschhammer : Danse du sabre

 

 

Souvenirs d'enfance

 

Quatre pianistes se réunissent autour d’un piano qui, tel une madeleine de Proust, les replonge dans leur enfance.

Une vieille machine à écrire, des airs d’Opéra chantés sous la douche, des rituels de grand-mère superstitieuse, une recette traditionnelle bavaroise, les rêves d’une petite fille de São Paulo : les pianistes du Quatuor Pianofolie racontent en musique leur rêves et souvenirs d’enfance dans un spectacle drôle, surprenant et déchainé ! Concert-spectacle adapté à tous les âges.

Attention : risque de rajeunissement !

Jean Froidevaux: Rond’eau fantasque à 4 mains propres

Jean-Philippe Rameau/ arr. Fritz Froschhammer: Tambourin

Giuseppe Verdi/ arr. Albert Landry: Aida - Hymne, marche et danse

Gioachino Rossini/ arr. Fritz Froschhammer: Petit Caprice dans le style d’Offenbach

Bedrich Smetana/ arr. Fritz Froschhammer: Polka (La Fiancée vendue)

Francisco Mignone/ arr. Marcia Dipold: Congada

Fritz Froschhammer: La marche des Bretzels

Christopher Norton: Free n’easy

Leroy Anderson/ arr. Fritz Froschhammer: The typewriter (La machine à écrire)

Leroy Anderson/ arr. J. Teeranai: Sleigh ride

 

 

MARCIA DIPOLD, née au Brésil, joue au ballon dans les rues de São Paulo dès son plus jeune âge. Toutefois, elle renonce à une prometteuse carrière dans la fameuse équipe de football de son pays pour se consacrer pleinement à la musique. Elle obtient son Diplôme d'Enseignement de piano à l'Université de l'Etat Paulista Julio de Mesquita Filho après avoir travaillé avec Beatriz Balzi. Établie en Suisse pour se perfectionner et profiter des sublimes paysages sur les rives du Léman, elle obtient un Diplôme de Perfectionnement avec Jean-François Antonioli, un Diplôme de Virtuosité avec Catherine Courvoisier, un Diplôme d'Accompagnement, un Brevet pour l’Enseignement de la Musique ainsi qu’une carte fidélité chez Sunstore.

Passionnée par la musique et le folklore de son pays natal, elle confectionne des costumes pour le carnaval de Rio, enregistre deux disques consacrés à la musique classique brésilienne pour piano solo, un autre en duo avec la violoniste Alba Cirafici et un tout nouveau avec son Trio Mosaïque, où elle révèle sa récente passion pour les briques, les mortiers et le carrelage.

Grâce à sa grande expérience, Marcia s'applique avec beaucoup de patience à apprendre des rythmes et des recettes de cuisine brésilienne aux autres pianistes du quatuor Pianofolie. Malgré ses origines latines, Marcia est la seule pianiste du Quatuor Pianofolie qui n’arrive jamais en retard aux répétitions et a un vrai don pour la précision et pour rappeler ses collègues à l’ordre quand elles se distraient. Depuis 2000, elle enseigne au CPHV (Centre Pédagogique pour Handicapés de la Vue) et depuis 2005 à l'EML (École de musique de Lausanne).

Tout en étant professeur de piano et de musique, Marcia est l’une des plus grandes admiratrices de Roger Federer, ce qui lui fait passer des heures sur les réseaux sociaux, elle est accompagnatrice de chanteurs (son plus grand rêve est de pouvoir accompagner aussi son idôle Roger dans une publicité) et poursuit une carrière de concertiste (en tant que soliste ainsi que dans des formations de musique de chambre, salon et salle de bain).

www.marciadipold.com

 

 

 

JULIA FROSCHHAMMER, née à Munich, commence l'étude du piano à l’âge de 6 mois avec son père, le pianiste et compositeur Fritz Froschhammer. Lauréate de plusieurs concours (1er prix Jugend musiziert, Concours international Wolfgang Jacobi), elle obtient son diplôme artistique au Conservatoire Richard Strauss de Munich et entre ensuite au bénéfice d’un travail de concierge et de la bourse du Bayerischer Musikfonds à la Haute École de Musique de Lausanne (HEMU) où elle intègre la classe de Jean-François Antonioli. En 2005, Julia reçoit le Prix Paderewski, le Prix Ganz et son Diplôme de Concert avec les félicitations du jury. Elle conclut ses études en 2007 par l'obtention du Diplôme de Soliste ainsi que par des vacances inoubliables en Bulgarie. Elle se perfectionne à l’Académie de Musique de Lausanne et à l’Accademia Musicale Chigiana à Sienne, où elle obtient un Diploma di Merito et découvre le délicieux Caffé Freddo.

Tant en soliste qu'en chambriste (Duo Froschhammer, Trio Léman, Duo Lyrique) elle est invitée à donner de nombreux concerts à travers l’Europe, entre autres au Festival Timisoara muzicala, Victoria International Arts Festival, Festival de la Grenouille, Piano à St. Ursanne ainsi qu’à l'Athenée Roumain de Bucarest. En 2012, elle participe au concours de son assurance maladie et y gagne la caméra avec laquelle elle filme tous ses concerts. Avec son Duo Harpian elle enregistre en 2013 un CD pour la maison de disques VDE-Gallo et donne un concert à l’ambassade suisse de Washington, suivi d’un apéro à base de fromages suisses. Véritable hyperactive, parallèlement à sa carrière de concertiste, Julia est professeure de piano à l’École de musique de Lausanne et se réalise également dans la peinture, la cuisine créative et le jardinage. En 2021, forcée à ralentir momentanément son activité frénétique à cause de la pandémie, Julia en profite pour mettre au monde un adorable petit garçon, qui, en suivant l’exemple de sa mère, ne se fatigue jamais.

www.juliafroschhammer.com

 

 

 

 

GIADA PANIZZA-STORNETTA est née à Riva San Vitale, au bord du lac de Lugano. Giada a à peine 9 mois quand le Père Noël lui fait cadeau d’un authentique «piano-grenouille » des années 80 et apprend à en jouer en autodidacte. A l’âge de huit ans, ses parents estiment qu’il est temps de troquer le piano-grenouille contre un véritable piano et l’inscrivent dans la classe de Antonia Onofrio à la Scuola di Musica et Arti Classiche.

Sa passion pour l’Opéra et pour la glace italienne l’amène à l'obtention du Diplôme de Théorie et Solfège au Conservatorio Giuseppe Verdi de Milan. Elle quitte ensuite le Tessin et s'installe à Lausanne pour poursuivre sa formation musicale. Elle étudie avec Enrico Camponovo à l'Institut de Ribaupierre, et rejoint ensuite ses trois collègues du Quatuor Pianofolie dans la classe de Jean-François Antonioli à l'Haute École de Musique de Lausanne (HEMU) où elle obtient le Diplôme d'Enseignement en 2007 et le Diplôme de Concert en 2010. Pour compléter sa formation, elle participe à plusieurs Masterclasses auprès de Jean-François Antonioli, Fernando Rossano, Roy Howat et le pianiste espagnol Fernando Puchol, qui lui révèle les secrets de la musique d’Isaac Albeniz et Manuel De Falla et lui donne aussi une bonne excuse pour un beau voyage en Espagne. Entre 2009 et 2015, Giada Stornetta et la pianiste biennoise Lena Girard forment le duo Quatre mains dansantes, se baignent dans les lacs de Bienne, de Lugano et Léman et donnent des concerts dans toute la Suisse.

En 2014, Giada devient maman de deux garçons qui montrent déjà plein de talents, notamment dans les créations en perles à repasser. Actuellement Giada enseigne avec passion le piano à l’École de musique de Lausanne. Les auditions de ses élèves, suivies par des buffets délicieux dans le respect des normes sanitaires, attirent désormais un vaste nombre de spectateurs.

 

 

 

 

 

 

IVANA VUKOSAVLJEV MOIX originaire de Belgrade, Ivana fait ses premiers pas dans le monde de la musique en jouant du violon et montre immédiatement un tempérament fougueux. Après avoir cassé son violon sur la tête de sa sœur, elle se décide pour un instrument plus solide et commence l’étude du piano. Elle se diplôme d’abord à l'Université des Arts de sa ville natale, dans la classe de piano du professeur Alexandar Sandorov et ensuite, en 2007, elle est admise à l’HEMU de Lausanne et obtient le diplôme de concert dans la classe de Fernando Rossano. Elle suit des masterclasses de Jean-François Antonioli, Aldona Budrewicz-Jacobson, Ludwig van B. et Jeffey Swann et étudie à la Societé Suisse de pédagogie musicale (SSPM) avec Paul Cocker. Elle est soutenue par la bourse de la mairie de Belgrade décernée par l'association „Serbia travelling to Europe“ et la bourse d'étude du ministère de la Jeunesse et des Sports.

Ivana se produit aussi bien lors de nombreux concerts avec différents ensembles qu’en tant que soliste, ce qui lui permet d’exhiber son exquise collection de robes et de chaussures de concert. Des tournées organisées par le ministère de la Culture de la ville de Belgrade, et lors du festival „Art Modern Forum“, l'emmènent notamment en Italie, France, Suisse, Monténégro et au travers de toute la Serbie et enrichissent ses connaissances en géographie.

Ses concerts ont été enregistrés et diffusés sur plusieurs chaines de télévision serbes et suisses. Pour radio Espace 2 elle interprète „Wer?“ d’Isabel Mundry pour soprano et piano. Les œuvres „Warum?“, „Was?“, „Wieso?“ et d’autres pronoms interrogatifs allemands sont en planification pour les années à venir. Elle travaille également aux côtés de Sébastien Risler, se produit au Forum Valais, à la Schubertiade de Sion, au Festival Chopin de Genève ainsi qu’à la Fête de la musique de Lausanne. Elle est membre de l’ensemble Art-en-Ciel où elle joue sous la direction artistique multicolore d’Isabelle Meyer. En avril 2018, elle est finaliste du Concours international de projets pianistiques d'Évian.

En parallèle à sa carrière de pianiste concertiste, Ivana enseigne le piano à l’École internationale de Lausanne et, encouragée par ses deux jeunes enfants, elle se perfectionne dans l’interprétation de berceuses et comptines serbes.